Le cas des contrôles d’animaux

Au-delà des contrôles en matière de dopage humain, l’AFLD est également compétente pour les contrôles antidopage animaux réalisés en compétition.

Déroulement de la procédure

Réalisés par des vétérinaires agréés par l’Agence à la demande du directeur du département des contrôles, les contrôles antidopage animaux comprennent :

  • un entretien avec la personne responsable de l’animal (celle qui le mène, le monte ou le longe) et si nécessaire avec le propriétaire ou l’entraîneur, qui porte sur les récentes prescriptions de médications ;
  • un ou plusieurs prélèvements (urine, sang, phanères) et, éventuellement, un recueil des substances administrées à l’animal ;
  • un examen médical, si le vétérinaire l’estime utile.

À l’issue du contrôle, un procès-verbal est dressé par le vétérinaire agréé.

Tous les prélèvements réalisés sont envoyés pour analyse dans un laboratoire conventionné par l’AFLD. Pour les compétitions équestres notamment, l’AFLD s’appuie sur l’expertise du Laboratoire des courses hippiques, installé à proximité du département des analyses de Châtenay-Malabry.